BREXIT : Quelles conséquences , en cas de non-accord?

En avril dernier, la Commission européenne a confirmé la mise en place d’inspections vétérinaires et phytosanitaires en cas de BREXIT « dur », auprès de certains ports frontaliers tels que :

Les marchandises destinées à la consommation humaine, les végétaux et les animaux en provenance ou à destination des pays tiers seront inspectés et contrôlés.

Au total , 13 ports bretons seraient concernés.

Par ailleurs, si vous importez ce type de marchandises depuis le Royaume-Uni, il est conseillé d’enregistrer votre société en amont sur l’outil douanier TRACES , Trade Control & Expert System,qui permet de gérer les flux import au sein de l’Union européenne.

Vous retrouvez toutes les informations nécessaires ici.

 

Inscrivez-vous à ma newsletter

Merci, votre inscription est prise en compte.

Share This